Les huit chiens du clan Satomi-revue littéraire

Comme les beaux jours arrivent, il faut vite faire le plein de livres pour pouvoir profiter de ce beau temps pour bouquiner au soleil dans un hamac^^

Pour les amateurs de jeux vidéos ayant eu l’occasion de jouer au merveilleux Okami sur la console Wii, l’histoire des huit chiens du clan Satomi ne devrait pas vous être inconnue! Le récit est un peu compliqué car plein de rebondissements et se déroule dans deux époques éloignées.

La première action se déroule dans le Japon médiéval. Le château du clan Satomi est assiégé par l’armée d’un seigneur voisin. Désespéré, le seigneur Satomi promet la main de sa fille Fuse à quiconque pourra lui rapporter la tête du seigneur qui les assiège. Quelle n’est pas sa surprise quand son chien Yatsufusa la lui apporte, mettant ainsi fin au siège. Mais que faire maintenant qu’il a promis Fuse à son sauveur ? Contre l’avis de son père, Fuse accepte son sort et suit Yatsufusa dans la montagne. Commence alors l’histoire des huit guerriers, nés pour apporter la justice dans le Nippon médiéval et punir les ennemis des Satomi. Malgré les nombreux obstacles et des ennemis particulièrement effrayants (en particulier une sorcière redoutable) les huit guerriers sont déterminés à se retrouver et à faire régner l’ordre. Chaque guerrier est différent et est attachant, on ne s’ennuie jamais à lire leurs aventures trépidantes!

La seconde partie est consacrée au grand dessinateur Hokusai qui rencontre un écrivain en pleine rédaction d’un roman nommé… Les huit chiens du clan Satomi! Vous l’aurez compris, il s’agit une mise en abime dans le même roman, astuce littéraire habile pour nous tenir encore plus en haleine lors de notre lecture! L’amitié entre Hokusai et le romancier se poursuit sur une durée très longue correspondant aux aventures de nos huit guerriers avec moult rebondissements dans la seconde partie de ce roman!

Ce roman est très intéressant et permet de se plonger un peu dans la mythologie japonaise et dans une époque assez peu connue, l’ère Sengoku. Cette époque était très tourmentée et le nom de Sengoku (littéralement mille pays), signe du manque d’unification du Japon médiéval! Si vous aimez les histoires de capes et d’épées, ne ratez pas ce livre car il est vraiment intéressant et permet d’aborder l’histoire japonaise d’une manière différente et prenante. Et en prime vous aurez un aperçu de la vie d’Hokusai et de ses comparses à l’époque d’Edo, autre moment historique marquant du Japon car il annonce le changement de mœurs et de mode de vie qui vont suivre avec l’ère Meiji. En bref, ce livre est un concentré de bonnes choses!

On regrettera juste qu’il n’y a pas d’index des noms car les personnages sont parfois si nombreux qu’il est peu difficile de suivre qui est qui dans ce fourmillement d’histoires et de coïncidences. Cet ouvrage est un excellent moyen d’aborder la mythologie japonaise qui peut nous paraître un peu complexe car très éloigné de ce que nous pouvons connaître en termes de mythologie gréco-latine. Les légendes japonaises sont nombreuses et très variées, donc on vous invite vivement à en lire plus pour en apprendre sur le Japon des kami! Lisez nos articles sur KyushuPrincesse Mononoké, Ton nom et Kubo pour en savoir plus!

D’autres articles sur le Japon!

Sushi review : On a testé Awabi – Eating out at Awabi

山種美術館 – Un dimanche au Musée Yamatane – The museum tour, Yamatane Museum

虎屋- On a testé Toraya- our review!

Ippudo 一風堂 versus Naritake, où manger des ramen à Paris?

L’art de l’animation I : détruire le quatrième mur (« The End of Evangelion »)

Fleurs et Nature à Tokyo- Enjoying Tokyo’s gardens

Des kimono au Musée Guimet

Voyage à Kyushu- Let’s take a trip to Kyushu!

愛の渇き- Une soif d’amour, revue- A thirst for love, Book review

Eclipses japonaises- Revue- Book review

Scarlett Johansson joue Motoko Kusanagi, un exemple de Whitewashing ?- Whitewhasing in the new Ghost in the Shell?

” Je suis un chat” de Natsume Soseki – “I am a cat”- 吾輩は猫である

Neon Genesis Evangelion 新世紀エヴァンゲリオン

Hommage à Jirô Taniguchi à travers “Le Gourmet solitaire”- A tribute to Jirô Taniguchi with “Solitary Gourmet”

On a testé ….La Maison du Saké- A review of La Maison du saké

La rencontre entre l’ukiyo-e et le rakugo : et si les personnages des estampes japonaises prenaient vie?

Interview de l’Ambassadeur de France au Japon

Princesse Mononoke, une plongée dans le shintoïsme- A peak into the shinto world through Mononoke Hime

Your Name, Ton nom, 君の名は

Cinq centimètres par seconde, toute la beauté du Japon en 62 minutes

Kubo, le maître des origami- Kubo, master of the origami

Utada Hikaru, divine diva

Ghost in the Shell, ou l’âme de l’animation japonaise

Perfect Blue, ou l’animation japonaise à son summum

Des animés à dévorer sans modération !

Yearning 乱れる Une femme dans la tourmente

Life is better with ramen

Fantastique! Exposition Kuniyoshi au Petit Palais

Our little Sister-Umimachi diary

Hideo Okuda Un yakuza chez le psy

Kishibe no tabi- Vers l’autre rive

Des kimono au Musée Guimet

Voyage à Kyushu- Let’s take a trip to Kyushu!

愛の渇き- Une soif d’amour, revue- A thirst for love, Book review

Eclipses japonaises- Revue- Book review

Scarlett Johansson joue Motoko Kusanagi, un exemple de Whitewashing ?- Whitewhasing in the new Ghost in the Shell?

” Je suis un chat” de Natsume Soseki – “I am a cat”- 吾輩は猫である

Neon Genesis Evangelion 新世紀エヴァンゲリオン

Hommage à Jirô Taniguchi à travers “Le Gourmet solitaire”- A tribute to Jirô Taniguchi with “Solitary Gourmet”

On a testé ….La Maison du Saké- A review of La Maison du saké

La rencontre entre l’ukiyo-e et le rakugo : et si les personnages des estampes japonaises prenaient vie?

Interview de l’Ambassadeur de France au Japon

Princesse Mononoke, une plongée dans le shintoïsme- A peak into the shinto world through Mononoke Hime

Your Name, Ton nom, 君の名は

Cinq centimètres par seconde, toute la beauté du Japon en 62 minutes

Kubo, le maître des origami- Kubo, master of the origami

Utada Hikaru, divine diva

Ghost in the Shell, ou l’âme de l’animation japonaise

Perfect Blue, ou l’animation japonaise à son summum

Des animés à dévorer sans modération !

Yearning 乱れる Une femme dans la tourmente

Life is better with ramen

Fantastique! Exposition Kuniyoshi au Petit Palais

Our little Sister-Umimachi diary

Hideo Okuda Un yakuza chez le psy

Kishibe no tabi- Vers l’autre rive

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s