Top des cinq animés depuis Juillet! Our 5 must-see Summer animes!

Images de l’article de/ Contents from My Animelist sauf mention contraire unless stated otherwise. Cover pic/image de couverture de Wallpaper studio

Par Chloé. D – English here

 

Cet été vous étiez trop occupés à travailler, à dormir ou à draguer sur la plage pour regarder des animés ? Pas de problème ! Je vous ai fait un petit best of de ceux sortis pendant vos vacances, désormais terminés ou toujours en cours, que j’ai classé par ordre de magnificence mais à vous de faire votre propre jugement bien sûr^^.

(histoire que vous ne vous posiez pas la question, tous les animés mentionnés dans cet article sont des shōnens)

crunchyroll.jpg

De Crunchyroll

Numéro 1 : Made in Abyss, メイドインアビス
Commençons par du lourd. Ce mystérieux abîme descendant jusque dans les profondeurs de la terre est le seul lieu inexploré de la planète. Des explorateurs, les caverniers, sillonnent les premiers paliers à la recherche de reliques, mais on ne s’aventure pas dans l’Abysse impunément : les séquelles physiques sont de plus en plus lourdes au fur et à mesure que vous pénétrez dans le gouffre et descendez vers le centre de la terre. Rico, petite cavernière vivant dans la ville au bord du précipice, trouve une relique particulière, un robot paraissant être un jeune garçon… Elle qui n’a jamais dépassé le premier pallier décide alors d’aller chercher sa mère, une des plus grandes cavernières de l’histoire, au fond de l’Abysse.
Raisons pour laquelle vous devez arrêtez ce que vous êtes en train de faire pour allez direct regarder le premier épisode : les graphismes sont splendides, l’univers est à couper le souffle, l’histoire est à la fois originale et intrigante, il y a souvent des petites blagues… vous allez adorer.

86738l.jpg

Numéro 2 : Ballroom e Youkoso, ボールルームへようこそ
Après avoir été charmée par les scènes de concerts de Your lie in april (Shigatsu wa kimi no uso 四月は君の嘘), j’ai été emportée par Ballroom e Youkoso. Fujita, lycéen banal qui ne sait pas trop quoi faire de sa vie, se découvre un passion pour la danse. Coaché par Sengoku, un des plus grands danseurs de sa génération, Fujita décide de devenir un danseur professionnel.
J’ai tout de suite accroché à cet animé parce qu’il change des animés habituels de gens qui se bastonnent, qui meurent ou qui n’arrivent pas à sortir ensemble. Vous accrocherez ou pas, c’est un style assez particulier, personnellement je ne me suis pas ennuyée une minute. J’ai été plongée dans un univers inconnu que j’ai eu envie de découvrir, puisque finalement c’est un peu ce qu’on attend des animés : qu’ils nous emmènent dans un autre monde.

Capture d’écran 2017-11-14 à 11.50.20 AM.png

Numéro 3 : Classroom of the Elite, ようこそ実力至上主義の教室へ
Kodo Ikusei, prestigieux lycée du gouvernement, ressemble à un paradis : complexe aquatique, cafés, boutiques de vêtements, de jeux vidéos, les élèves y font apparemment ce qu’ils veulent. Apparemment… car en réalité, chaque classe se voit attribuer, en fonction des notes et du comportement, un certain nombre de « points », monnaie interne, avec laquelle ils peuvent tout acheter. Ayanokoji, Horikita et Kushida font partie de la classe D, qui regroupe ceux qui ont eu les plus mauvais résultats à l’examen d’entrée. Si Kushida veut être amie avec tout le monde et Ayanokoji seulement ne pas se faire remarquer, Horikita est déterminée à atteindre le rang de classe A.
Je ne vous cache pas qu’au début j’ai eu un peu de mal à accrocher à cet animé, mais je me demandais comment la situation allait évoluer et j’avais envie de savoir ce que les personnages ont tous derrière leurs masques respectifs. C’est d’abord un animé très bien construit, les personnages élaborent toujours des stratégies complexes et j’ai souvent été impressionnée. J’ai bien aimé la manière dont coexistent des situations assez réfléchies et des moments très drôles – je pense surtout à un épisode qui m’a fait mourir de rire (c’est l’opération à la piscine vous penserez à moi si vous le voyez).
Le personnage d’Ayanokoji est extrêmement intéressant, car vous lui prêterez successivement toutes les caractéristiques du lycéen un peu à l’écart classique dans les manga… avant qu’il ne se révèle dans toute sa majesté à la fin. J’attends avec impatience une saison 2 !

85593l.jpg

Numéro 4 : Akashic Records of Bastard Magic instructor, ロクでなし魔術講師と禁忌教典
Sistine Fibel, noble magicienne ambitieuse, espère découvrir le mystère du Sky Castle (ne voyez aucun lien avez Miyazaki). Elle et Rumia, son amie aux lourds secrets, étudient dans une des académies de magie les plus renommées au monde. Cela paraît  donc impossible qu’une telle académie leur donne pour nouveau professeur un bon à rien, fainéant au point d’avoir la flemme de faire cours, et qui ne maîtrise même pas les sorts les plus basiques!
J’ai bien aimé le fait que Sistine et Rumia aient, certes les traits de caractère habituels des étudiantes dans les manga, mais répartis de manière assez inattendue entre les deux personnages – ce n’est peut- être qu’une impression. Des scènes drôles, des scènes badasses, tout ce qu’on aime. Un animé plutôt sympa donc, qui vous divertira avec ses rebondissements, son suspense et son humour sur douze épisodes.

86663.jpg

Numéro 5 : Koi to uso, 恋と嘘
Vous n’êtes pas sans savoir que le Japon rencontre des problèmes de natalité, et surtout de célibat. Certains vous proposeraient des allocations avantageuses pour les familles ayant des enfants, Tsumugi Musawo voit plus grand. Dans le futur dépeint par Koi to uso (love and lies), le gouvernement a mis en place un système de « fil rouge de la science » : les adolescents se voient désigner un partenaire idéal, parfaitement compatible avec eux, avec lequel ils se marieront puisque bien sûr, la science l’a dit, ils tomberont amoureux (ça vous rappelle pas Mariés au premier regard ? non ? bon ok^^).
Le concept est assez intéressant, pour le reste c’est un triangle amoureux classique avec un lycéen, Yukari, qui n’arrive pas à choisir entre la fille qu’il aime (et qui l’aime) Misaki, et la fiancée que lui a désignée le gouvernement, Ririna. J’ai bien aimé quelques scènes assez drôles, surtout avec l’ami du protagoniste, Yuusuke, que je soupçonne d’avoir un faible pour Yukari (mais ce n’est que pure spéculation).

Finalement j’ai été un peu déçue par cet animé parce qu’il ne résout rien à la fin (je sais ça continue dans le manga mais bon), notamment les fameux secrets de Misaki qui lui valent de croiser les doigts sur la couverture comme vous pouvez le voir.

86676l.jpg
Si vous voulez passer un bon moment et vous amuser devant des lycéens qui galèrent dans leur vie amoureuses, regardez plutôt Tsurezure children 徒然チルドレン, aussi un animé de cet été. Le fait que chaque épisodes soit séquencé en plusieurs petites scènettes rend l’animé très dynamique tout en conservant une continuité. Douze épisodes d’un peu moins d’un quart d’heure, c’est rapide, très amusant, et vous n’aurez pas l’impression d’avoir perdu votre temps.

Plus d’animation!

Gintama, ou comment réussir à transformer une œuvre au fil de sa publication! Gintama, a transformation throughout the years!

Recommendations animés pour les vacances! Our fav animes for your holidays!

Top des cinq animés depuis Juillet! Our 5 must-see Summer animes!

Revue animé- Mirai Nikki, anime review

L’Histoire et les manga, mélange détonnant ! History and manga, an interesting combo!

Revue ciné -かぐや姫 – La princesse Kaguya – The tale of princess Kaguya – film review

Revue manga – X1999, manga review

Revue manga XxxHolic- manga review

L’art de l’animation I : détruire le quatrième mur (“The End of Evangelion”)

大神 Okami, revue jeu vidéo! Video game review, Okami!

Scarlett Johansson joue Motoko Kusanagi, un exemple de Whitewashing ?- Whitewhasing in the new Ghost in the Shell?

Neon Genesis Evangelion 新世紀エヴァンゲリオン

Princesse Mononoke, une plongée dans le shintoïsme- A peak into the shinto world through Mononoke Hime

Perfect Blue, ou l’animation japonaise à son summum

Neon Genesis Evangelion 新世紀エヴァンゲリオン

Ghost in the Shell, ou l’âme de l’animation japonaise

時をかける少女 – La traversée du temps – revue cinéma

Cinq centimètres par seconde, toute la beauté du Japon en 62 minutes

Kubo, le maître des origami- Kubo, master of the origami


English version

This summer, you were too busy working, sleeping or trying to hit up on someone at the beach and did not watch any anime ? No problem ! I wrote a little “best of” of those which were released during holidays, now finished or still airing. They are ranked by splendour, first number is one of the best anime I’ve seen, and last one is but you’ll make your own judgement of course.

(so that you don’t wonder, all the anime mentioned in this article are shōnens)

crunchyroll

From Crunchyroll

Number 1 : Made in Abyss, メイドインアビス
Let’s start with a must-see. This mysterious chasm, stretching down into the depths of earth, is the only world’s unexplored place. Explorers, the Divers, furrow the first layers, looking for relics, but one should not enter Abyss recklessly : the load and burden over human body gets more and more cumbersome gradually as you climb down the abyss.
Rico is a little Diver living in the city at the side of the chasm. One day, she finds a peculiar relic : a robot looking like a human. Rico, who has never exceeded the first and most junior level, suddenly decides to go look for her mother, one of the greatest Divers in history. She and this mysterious robot ventures forth into Abyss, towards its furthest levels…
Just a  few reasons why you must stop whatever you’re doing to go watch the first episode : the graphics are amazing, the universe is breathtaking, the story is at the same time original and intriguing, there are often little jokes… you’re gonna love it.

86738l

Number 2 : Ballroom e Youkoso, ボールルームへようこそ
After having been charmed by the concert scenes of Your lie in April (Shigatsu wa kimi no uso 四月は 君 の 嘘), I was carried away by Ballroom e Youkoso. Fujita, an ordinary high school student who doesn’t really know what he wants to do in life, discovers a passion for dancing. Coached by Sengoku, one of the greatest dancers of his generation, Fujita decides to become a professional dancer.
This anime immediately rose my interest because it stands out compared with those usual stories of dustup, tragic deaths and people struggling to go out with each other. It will grad or not your attention, the style is kind of specific. Personally, I never get bored not a single minute. I get driven into this universe that I know nothing about. Indeed, isn’t it what we except from animation, being taken in another world.

Capture d_écran 2017-11-14 à 11.50.20 AM

Number 3 : Classroom of the Elite, ようこそ実力至上主義の教室へ
Kodo Ikusei, a prestigious governmental high school, looks like a paradise : aquatic complex, bars, clothes shops, video game stores, students are apparently free to do what they want. Apparently… because in reality each class is attributed a number of “points” depending on grades and behaviour. With this internal currency, students can buy everything. Ayanokoji, Horikita et Kushida are part of D class, the class that gathers those who had the worst marks at the entrance exam. If Kushida wants to be friend with everyone and Ayanokoji just doesn’t want to draw attention, Horikita is determined to reach A class.
To be honest, this anime didn’t raise my interest at first and I just kept on watching it because I wondered how the situation was going to evolve, and also because I was curious about what was hidden behind each character’s mask. Classroom of the Elite is first a very well-built story, the characters always devise complex strategies and I’ve often been quite impressed. I also liked the way well thought out situations coexist with very funny moments – I am actually thinking about an episode that made me die of laughter (it’s the swimming pool operation, you will think about me when you see it).
The character of Ayanokoji is very interesting because you will successively give him the characteristics of the high school guy steering clear of the other students, classic in manga… before he reveals himself in all his majesty at the end. I am looking forward a second season !

85593l

Number 4 : Akashic Records of Bastard Magic instructor, ロクでなし魔術講師と禁忌教典
Sistine Fibel, noble and ambitious magician, aspire to discover the Sky Castle’s mystery (see no link with Miyazaki). She and Rumia, her friend laden with secrets, study in one of the most renowned magic academies in the world. It then seems impossible that such an academy gives them a good-for- nothing teacher, and yet he is so lazy that he can’t be bothered to do class, and who doesn’t even know the most basic spells!!
I liked the fact that Sistine and Rumia have, admittedly the habitual traits of anime girls, nothing new here, but these traits are distributed in an unexpected way between the two characters – but maybe it’s just an impression. Funny scenes, badass scenes, all we like. So nice anime which will entertain you with its twists, its suspense, its humour over its twelve episodes.

86663

Number 5 : Koi to uso, 恋と嘘
As you know, Japan encounters natality problems, and especially celibacy among young people. Some would propose attractive family allowances, Tsumugi Musawo go further. In the future depicted by Koi to uso (love and lies), the government established a system of “Red Threads of Science”: teenagers are assigned an ideal partner, perfectly compatible with them, and with who they will get married because, of course, science stated it, they will fall in love (maybe it will remind you of some European tv shows, we also had one in France, about scientific love, if you don’t know what I’m talking about it’s not deserving your interest).
The concept is quite interesting, for the rest its your classic love triangle with a high school boy, Yukari, who struggles to choose between the girl he loves (and who love him) Misaki, and his assigned partner Ririna. I liked some funny scenes with the protagonist’s friend Yuusuke who I suspect to have a soft spot for Yukari (but it’s pure speculation).

Overall, I was disappointed by this anime because it solves nothing at the end, Misaki’s secrets among others, you still won’t know what makes her cross her fingers in the cover as you can see above – and even if, I know, it’s because it continues in the manga, I think it’s not worth reading it.

86676l
If you want to have fun watching high school students struggling in their love life, I would rather recommend you Tsurezure children 徒然チルドレン, also an anime of this summer. The episodes are sequenced in sketches making the anime very dynamic while keeping a continuity. Twelve episodes of less than fifteen minutes, it’s quick, very entertaining and you won’t have the impression of having lost your time.

Wanna see more animation?

Gintama, ou comment réussir à transformer une œuvre au fil de sa publication! Gintama, a transformation throughout the years!

Recommendations animés pour les vacances! Our fav animes for your holidays!

Top des cinq animés depuis Juillet! Our 5 must-see Summer animes!

Revue animé- Mirai Nikki, anime review

L’Histoire et les manga, mélange détonnant ! History and manga, an interesting combo!

Revue ciné -かぐや姫 – La princesse Kaguya – The tale of princess Kaguya – film review

Revue manga – X1999, manga review

Revue manga XxxHolic- manga review

L’art de l’animation I : détruire le quatrième mur (“The End of Evangelion”)

大神 Okami, revue jeu vidéo! Video game review, Okami!

Scarlett Johansson joue Motoko Kusanagi, un exemple de Whitewashing ?- Whitewhasing in the new Ghost in the Shell?

Neon Genesis Evangelion 新世紀エヴァンゲリオン

Princesse Mononoke, une plongée dans le shintoïsme- A peak into the shinto world through Mononoke Hime

Perfect Blue, ou l’animation japonaise à son summum

Neon Genesis Evangelion 新世紀エヴァンゲリオン

Ghost in the Shell, ou l’âme de l’animation japonaise

時をかける少女 – La traversée du temps – revue cinéma

Cinq centimètres par seconde, toute la beauté du Japon en 62 minutes

Kubo, le maître des origami- Kubo, master of the origami

Publicités

3 réflexions sur “Top des cinq animés depuis Juillet! Our 5 must-see Summer animes!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s