L’étoile de la folie – The most unpredictable anime of all times

Par/By Chloé – couverture de l’animé ; seinen warning (the best ones)

English version here

Difficile de vous surprendre ? Attendez-vous à être retourné, emporté par le rythme sans jamais savoir ce qui  surviendra dans les minutes à venir…

Otosaka Yû a réussi à intégrer le meilleur lycée de la ville. Pourtant sa capacité exceptionnelle n’est pas sa mémoire, son intelligence ou sa capacité de travail : il est capable de prendre possession du corps de quelqu’un pendant quelques secondes… suffisamment pour recopier les réponses des meilleurs élèves, se battre en faisant se frapper entre eux ses adversaires, ou encore faire croire à la fille la plus belle et intelligente du lycée qu’il lui a sauvé la vie. Otosaka Yû pensait pouvoir tricher toute sa vie… jusqu’à ce qu’intervienne Tomori Nao, aussi sensationnelle par sa perspicacité que par le fait qu’elle peut devenir invisible.

Charlotte_logo

J’ai apprécié cet animé, dès le premier épisode, car le rythme est très soutenu, et il est poursuivi ainsi jusqu’à la fin. Vous connaissez ces séries qui prennent quelques épisodes à démarrer, ou traînent un peu en longueur, parsemées de moments peu importants qui rallongent l’histoire inutilement. Mais Charlotte est vraiment une série où on ne s’ennuie pas, c’est plutôt une tornade qui vous emporte, vous chamboule avant de vous laisser le souffle coupé.

Ce qui en fait un animé exceptionnel est sa richesse et son dynamisme. Attendez-vous à des rebondissements, des révélations chocs, des évènements qui surgissent pour renverser la situation. C’est à peine une série, c’est un torrent, une tempête.

charlotte-wallpaper

Contrairement à des séries qui se finissent en queue de poisson ou se poursuivent en manga pendant encore des centaines de tomes, Charlotte offre une fin satisfaisante, à mille lieux du point de départ, et qui ne vous laisse pas un goût de trop peu. Je pensais même que l’animé s’arrêterait un ou deux épisodes avant le dernier, et c’est un pari brillamment réussi de poursuivre l’histoire aussi loin.

En seulement 13 épisodes, cette série vous fait traverser tellement d’états et d’émotions, qu’en réalité vous ne savez jamais ce qui va surgir et bouleverser votre vision de l’animé au moment où vous vous y attendiez le moins. Il peut se passer tellement de choses en un épisode que je trouvais incroyable que seulement 20 minutes se soient écoulées. Et pourtant il m’est déjà arrivé de me demander comment un film pouvait prendre deux heures à faire du surplace et à ne rien raconter !

Les personnages sont traités de manière très intelligente, surtout concernant l’évolution du personnage principal dont le développement est très intéressant : entre narcissisme et altruisme, au bord du gouffre de la folie… perdra-t-il de vue l’étoile qui l’a guidé sans faillir ?

Retrouvez notre critique animé tous les jeudi à 14h ! Plus d’animation japonaise :

 


English version
17_charlotte_anime

Difficult to surprise you ? Expect to be shaken, blown away by the rhythm while never knowing what will happen in the minutes to come…

Otosaka Yû managed to be attend the city’s best high school. However, his outstanding ability is not his memory, intelligence or capacity to work : he can take possession of someone’s body for a few seconds… enough to copy the best students’ answers, have a fight by making the adversaries punch each other, or make the high school’s most beautiful and intelligent girl believe that he saved his life. Otosaka Yû thought he could cheat his entire life… until Tomori Nao, sensational as well for her perspicacity as for the fact that she can become invisible.

Charlotte_logo

I appreciated this anime from the first episode, because the pace is sustained from beginning to end. You know these series which take a few episodes to get started, drag on, interspersed with inconsequential moments which uselessly extend the story. Charlotte is not that style. Charlotte is a series where you do not get bored, it rather is a tempest which blow you away, shake you and then leave you breathlessly amazed.

What makes it an amazing anime is its wealth and dynamism. Be prepared for plot twists, shock revelations and events suddenly showing up to turn the situation around. It hardly is a series, it is a torrent, a tempest.

Lot of series fizzle out or continue during hundreds of manga. On the contrary, Charlotte offers a satisfactory ending, miles away from the starting point, and which does leave you with a feeling like oh my god. I thought that the anime would finish one or two episodes before the last, and it is a bet brilliantly successful to have continued the story that far.

charlotte-wallpaper

Within only 13 episodes, this series will make you go through so many states and emotions that, in reality, you never know what will show up and disrupt you vision of the anime, when you expected it the least. So many things can happen in one episode that I found it unbelievable that only 20 minutes had passed. And yet I have already wondered how a movie could spend two hours to tread water and tell nothing.

Characters are dealt with cleverly, especially the main character’s evolution whose development is very interesting : between narcissism and altruism, staring into the abyss of madness… will he lose sight of the star who guided him without a misstep ?

A new series or animation review published every Thursday 2 p.m. on the blog ! More Japanese animation :

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s